Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
17/8/2020
Beauraing: un rendez-vous avec Marie qui restera dans les mémoires
Un 15 août comme les autres à Beauraing... ou presque. Le covid a bien sûr chamboulé les habitudes mais une organisation rigoureuse a permis à chacun de venir, en ce samedi de l'Assomption, prier Marie en totale sécurité. Eucharisties et chapelets ont eu lieu durant toute la journée. Une manière de mieux répartir les pèlerins. Pèlerins comme célébrants qui, dès le pied posé sur le site, recevaient une dose de gel hydroalcoolique.
En plein air, l'esplanade pouvait accueillir jusqu'à 200 pèlerins. En plein air, l'esplanade pouvait accueillir jusqu'à 200 pèlerins.

En plein air, l'esplanade pouvait accueillir jusqu'à 200 pèlerins.

Avant d'aller fleurir Marie, il faut se désinfecter les mains. Avant d'aller fleurir Marie, il faut se désinfecter les mains.

Avant d'aller fleurir Marie, il faut se désinfecter les mains.

Et c'est valable pour tout le monde... Et c'est valable pour tout le monde...

Et c'est valable pour tout le monde...

Les plus jeunes pèlerins n'échappent pas aux mesures sanitaires. Les plus jeunes pèlerins n'échappent pas aux mesures sanitaires.

Les plus jeunes pèlerins n'échappent pas aux mesures sanitaires.

C'est en famille que l'on vient prier la Vierge au Cœur d'Or. C'est en famille que l'on vient prier la Vierge au Cœur d'Or.

C'est en famille que l'on vient prier la Vierge au Cœur d'Or.

Sur l'esplanade ou encore dans la basilique, en français ou en néerlandais, les messes s'enchainent tout au long de la journée. Sur l'esplanade ou encore dans la basilique, en français ou en néerlandais, les messes s'enchainent tout au long de la journée.

Sur l'esplanade ou encore dans la basilique, en français ou en néerlandais, les messes s'enchainent tout au long de la journée.

Les eucharisties à l'esplanade: une première qui a été très appréciée. Les eucharisties à l'esplanade: une première qui a été très appréciée.

Les eucharisties à l'esplanade: une première qui a été très appréciée.

Le doyen de Ciney, l'abbé Jérumanis et Lucie Dujardin ont animé un des chapelets. Le doyen de Ciney, l'abbé Jérumanis et Lucie Dujardin ont animé un des chapelets.

Le doyen de Ciney, l'abbé Jérumanis et Lucie Dujardin ont animé un des chapelets.

Spontanément, les pèlerins ont respecté les consignes en matière de distanciation. Spontanément, les pèlerins ont respecté les consignes en matière de distanciation.

Spontanément, les pèlerins ont respecté les consignes en matière de distanciation.

Un masque bien de circonstance. Un masque bien de circonstance.

Un masque bien de circonstance.

Les réunions se sont multipliées, ces derniers jours, entre responsables des sanctuaires de Beauraing. Chaque année, le 15 août, les pèlerins sont nombreux à Beauraing. Le site est suffisamment vaste pour accueillir tout le monde. En période de covid, il en va différemment avec bien sûr les mesures de distanciation sociale. Tout devait être examiné afin de garantir à chacun un maximum de sécurité.
L'entrée, juste à côté du point I, est filtrée. Les autres accès sont fermés par des barrières Nadar. Quatre personnes - chacune avec, à la main, un flacon de gel hydroalcoolique - sont prêtes. Une pichenette de désinfectant et l'esplanade s'offre à chacun.
Le sourire des accueillants se devine sous les masques ce qui calme quelques récalcitrants voire des distraits qui ont laissé le masque dans la poche. Tous sont gentiment rappelés à l'ordre. Tout se passe bien.
Une telle pandémie permet aussi aux organisateurs de faire preuve d'imagination. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n'entrait pas dans les traditions du sanctuaire marial de célébrer l'eucharistie depuis l'esplanade. La météo de ce 15 août a permis les célébrations en plein air et ainsi doubler le nombre de fidèles. A l'issue des différentes messes, les commentaires étaient tous très positifs.
Le jardin des apparitions a accueilli, sans discontinuer et comme d'habitude, les amis de Marie. Une Vierge au Cœur d'or particulièrement fleurie en ce jour d'Assomption. L'après-midi, le chapelet a été récité par le doyen de Ciney, l'abbé Pascal Marie Jerumanis et par Lucie Dujardin. La jeune femme aurait dû être ordonnée dans l'Ordre des Vierges consacrées en mai dernier. Mais voilà, le covid est passé par là. La consécration de Lucie devrait avoir lieu durant le prochain temps pascal.
Les organisateurs de ces festivités craignaient l'affluence. Elle n'a pas eu lieu même s'il y a eu du monde. Multiplier chapelets et eucharisties était la bonne formule. Et même le ciel s'est montré clément. Les nuages ont attendu la fin de la bénédiction à l'issue de la dernière eucharistie avant de laisser la pluie tomber. Le chanoine Rochette, vicaire épiscopal mais aussi recteur des sanctuaires le confesse, en voyant le ciel s'assombrir de plus en plus, il a choisi la bénédiction finale la plus courte! Belle initiative. C'est sous la pluie que les pèlerins ont rejoint leur voiture et les prêtres la sacristie.
C.B.


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse