Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Il y a une semaine maintenant, Mgr Pierre Warin, souffrant apprenait qu'il était atteint du coronavirus. Immédiatement les messages de sympathie ont afflué. Le chanoine Rochette, vicaire général dresse un état de santé.
Ce Dîmègne 20 di sètimbe, dins l’èglîje sint Berthuin d’ Malone, î gn’a eu onk mèsse è walon présidéye pa l’abbé Nicolas Baijot avou saquants Molons è Rèlîs Namurwès èt lès djins d’ Malone.
Ce sympathique vent de bonne humeur, allez osons le dire de folie qui souffle sur Namur le troisième week-end de septembre s'est résumé, cette année, en une brise légère, légère... Le Coronavirus a eu raison des Fêtes de Wallonie. Quelques rendez-vous incontournables ont eu lieu mais toujours dans le respect des normes sanitaires. Parmi les incontournables, la messe en wallon célébrée à l'église Saint-Loup par l'abbé Bernard Van Vynckt. Une homélie entre rires et larmes.
Le samedi 3 octobre prochain, prions le Rosaire pour la Foi, la Vie et la Paix en Belgique et dans le monde entier.
Une vitrine a été aménagée dans le chœur de l'église d'Yvoir. Ce dimanche 20 septembre, au cours de la messe de 10h, une relique de Padre Pio y sera déposée. Une mitaine qu'il portait pour protéger les stigmates qu'il avait aux mains notamment. Les amis du Capucin canonisé en 2002 devraient être nombreux à venir s'y recueillir. Une mitaine qui avait été offerte aux grands-parents de Guy Boodts, membre de la fabrique d'église d'Evrehailles. Ils l'ont ramenée d'Italie à la fin des années 50. Mitaine authentifiée, à Rome.
Souffrant, Mgr Warin a été testé au coronavirus: les résultats sont positifs. L'évêque s'est mis spontanément en quarantaine.
La situation sanitaire ne nous permet pas de fêter la Wallonie comme il se doit. Pour pallier à cela, l’antenne namuroise de RCF Sud Belgique (106.8 FM) a décidé de proposer 4 jours de programmation spéciale pour permettre à ses auditeurs de vivre les Fêtes de Wallonie “al’ maujone”.
A année exceptionnelle, rentrée académique particulière pour les séminaristes, les professeurs et tous ceux qui gravitent autour du Grand séminaire francophone de Belgique installé à Namur. C’est à la cathédrale Saint-Aubain afin de respecter les normes sanitaires que la rentrée s’est faite. Après les discours et la leçon inaugurale de l’abbé Vinel centrée sur l’Espérance, la messe de rentrée a elle été présidée par Mgr Deville, évêque de Liège. Cette année, pour l’ensemble des diocèses francophones, ce sont neuf nouveaux séminaristes qui rejoignent Namur.
Le dimanche 4 octobre prochain aura lieu le rassemblement des Pèlerinages Namurois. La messe sera présidée à 15h par Mgr Warin aux Sanctuaires de Beauraing.
Mgr Guy Harpigny a prêché la retraite de rentrée des séminaristes qui s'est déroulée au monastère des bénédictines de Rixensart.
L’abbé Quentin Collin, 30 ans, est un homme toujours souriant. Il a aussi montré, dimanche, lors de son ordination presbytérale un autre visage. Celui d’un prêtre ému aux larmes au moment de faire ses premiers pas dans le ministère. Les paroissiens de Rochefort ont appris avec bonheur que l’abbé Collin était nommé vicaire dominical chez eux, dans la paroisse où il était depuis de longs mois en insertion pastorale. Il suivra encore des cours de liturgie et sacramentaire à l’Institut Supérieur de Liturgie de l'Institut Catholique de Paris.
Le 8 octobre prochain, un rassemblement des aumôniers des hôpitaux aura lieu à Beauraing. Ce sera la première rencontre entre eux depuis le début de la crise sanitaire.
Le dimanche 13 septembre à 15h : ordination presbytérale de Quentin Collin. Retrouvez ci-dessous les liens pour pouvoir suivre la retransmission en direct.
Depuis 1995, la fraternité de Tibériade rassemble des frères et sœurs pour une vie communautaire. La première religieuse, Soeur Agnès, témoigne de son parcours vers Lavaux-Sainte-Anne. Il y a 25 ans, elle devenait la première mésange.
Lucie travaille aux soins intensifs, au Grand Hôpital de Charleroi. Lors de la première vague du covid-19, la Cinacienne a été auprès des mourants à leur tenir la main au moment du grand départ.
Ces 12 et 13 septembre, venez visiter l'Abbaye de Hastière où vous pourrez découvrir une belle exposition de photos et vous promener dans le jardin privé de l'ancienne abbaye.
C'est avec les malettes sur le dos que les petits Gembloutois ont rejoint leur église paroissiale. Des cartables colorés, variés, originaux... et bénis !
Partir, en septembre, en pèlerinage à Lourdes voilà bien un incontournable pour beaucoup de diocésains. Un pèlerinage qui conduit, chaque année, auprès de Marie près d’un millier de personnes dont des malades et des moins valides. Un moment priant mais aussi très fraternel grâce aux membres de l’hospitalité. Cette année, le TGV qui emmène ces pèlerins est resté à quai. En cause ? Le coronavirus bien sûr.
Pour les cigognes l'heure du départ a sonné. Départ pour des contrées nettement plus chaudes que les nôtres... Pour nous l'été ne sera bientôt plus qu'un souvenir avant l'entrée dans l'automne puis ce sera l'hiver. De la pluie, des températures qui flirtent avec le zéro degré... les cigognes n'en veulent pas. Direction le sud de l'Espagne ou encore l'Afrique. Elles reviendront avec le printemps. On les attend déjà avec impatience... Il y a quelques jours, quelques unes ont fait halte sur des toitures de Mettet mais aussi sur le clocher de son église.
''Un nouveau prêtre, c’est un cadeau de Dieu'' souligne Mgr Pierre Warin. Ce dimanche 13 septembre, le diocèse de Namur accueillera Quentin Collin. Ce sera la première fois en tant qu’évêque diocésain que Mgr Warin ordonnera un prêtre pour le diocèse. Une ordination qui se déroulera à Namur, à la cathédrale Saint-Aubain dans des conditions particulières: l’accès se fera uniquement sur invitation nominative.
Sans exclure de possibles autres cas dont le souvenir n’aurait pas été conservé, par deux fois déjà, en 1914 et en 1944, les ordinations presbytérales ont été impactées par une douloureuse actualité. François-Emmanuel Duchêne, historien et sacristain à la cathédrale, s’est plongé dans les archives et a retrouvé traces de ces deux reports.
L’ordination presbytérale de Quentin Collin aura donc lieu le dimanche 13 septembre. Un vrai soulagement et ce, même si des conditions drastiques accompagnent son entrée dans le presbyterium. Le coronavirus impose le respect strict de mesures sanitaires. Impossible d’assister à la célébration sans y avoir été invité. Ordination qui sera retransmise en direct sur You Tube ou encore sur Facebook.
Seigneur, nous Te confions cette nouvelle rentrée scolaire.
Dans la nuit de lundi à mardi, un violent incendie a ravagé le presbytère de Bouillon. Un bâtiment entouré de part et d'autre d'habitations qui elles aussi ont été touchées par les flammes. Les dégâts sont importants mais heureusement aucune victime n'est à déplorer.
Le coronavirus qui s’éternise chez nous et dans le monde force chacun à faire preuve de créativité pour maintenir diverses activités. Les organisateurs de l’Intime Festival parmi lesquels on retrouve un certain Benoît Poelvoorde vous fixent rendez-vous ces 28,29 et 30 août. Pour respecter les barrières sanitaires, lecteurs et auditeurs désertent le théâtre royal de Namur pour deux églises. Les lectures auront ainsi lieu à la cathédrale Saint-Aubain et à l’église Saint-Loup.
C'est avec un mois d'avance sur le timing initialement prévu que la restauration de la statue du Christ qui, à Namur, surplombe la cathédrale Saint-Aubain s'est terminée. La statue a été nettoyée, a bénéficié d'un micro-gommage avant de retrouver sa croix. Un travail confié au sculpteur Alexandre Callet. ''Terminer un chantier c'est toujours compliqué'' confie l'artiste. Il a quitté ''sa'' statue et le faucon pèlerin qui vit sur la cathédrale. L'homme et l'oiseau avaient pris l'habitude, au fil des jours, de se côtoyer.
Un 15 août comme les autres à Beauraing... ou presque. Le covid a bien sûr chamboulé les habitudes mais une organisation rigoureuse a permis à chacun de venir, en ce samedi de l'Assomption, prier Marie en totale sécurité. Eucharisties et chapelets ont eu lieu durant toute la journée. Une manière de mieux répartir les pèlerins. Pèlerins comme célébrants qui, dès le pied posé sur le site, recevaient une dose de gel hydroalcoolique.
La 9e marche des chrétiens aura lieu le dimanche 30 août prochain. Une occasion de prendre l’air, de faire du sport (la marche est longue de 10km) tout en approfondissant sa foi. Le thème : « Libres dans les pas de Jésus. » Réservation obligatoire pour le 20 août.
Beauraing fait partie des lieux très fréquentés le 15 août. Parmi les fidèles qui seront rassemblés au sanctuaire, la famille de certains témoins des apparitions sera présente. Rencontre avec Christian Van den Steen l'un des héritiers du message marial.
Du 15 au 22 août, les unités pastorales et secteurs du diocèse de Namur sont appelés à mettre particulièrement Marie à l’honneur. Quelques idées concrètes d’animations ou célébrations adaptées aux publics différents vous sont ici proposées.
''Nos centres médicaux sont submergés. Les hôpitaux manquent de tout y compris de nourriture.'' Après l’explosion sur le port de Beyrouth on ne compte plus les blessés mais aussi les morts. Les dégâts sont gigantesques. Caritas lance un appel aux dons.
Les Beaurinois et tous ceux qui passent par la cité mariale devront s'y habituer. Un témoin de Beauraing devrait prochainement disparaître du paysage: l'hôtel de l'Aubépine va être rasé et remplacé par un immeuble à appartements. Une information publiée par le journal L'Avenir.
Chausser ses bottines pour 3, 9… km. Enfourcher son vélo pour de petites et de plus grandes distances voilà ce que les Routes du Coeur d’Or proposent. Ces routes qui sillonnent Beauraing et les alentours ne sont pas une nouveauté. Par contre le site sur lequel elles sont présentées a lui été entièrement revu durant le confinement. A deux pas de chez nous, on vous propose de prendre l’air, d’admirer la nature mais aussi de vous reconnecter au fil des pas, des coups de pédale avec la vie spirituelle.
En application du Conseil national de Sécurité du 27 juillet 2020, de nouvelles mesures ont été décidées par le Gouvernement fédéral, qui seront d’application à partir du mercredi 29 juillet. A partir de cette date, seules 100 personnes au maximum pourront être présentes lors d’une célébration religieuse publique. La distance d’1m50 reste en vigueur, de même que l’obligation pour les fidèles de porter le masque durant la célébration ainsi que celle de se désinfecter les mains lors de l’entrée dans l’église, cette dernière étant un lieu public. Ces mesures seront d’application jusqu’à la fin du mois d’août.
La crise sanitaire que nous traversons n’a pas eu raison du traditionnel Te Deum du 21 juillet à la cathédrale Saint-Aubain. Mais étant donné les règles en cours de distanciation physique, la capacité de l’édifice avait été limitée à 200 personnes maximum.
C’est sous la voûte d’un beau ciel bleu et dans le rayonnement d’un soleil généreux que s’est déroulée dimanche dernier, à Rulles, l’eucharistie festive en l’honneur de Notre-Dame du Mont Carmel. Une édition 2020 marquée par la crise sanitaire du Covid-19… et par une certitude malgré tout dans le cœur des participants: ''Tout est grâce!'' (Georges Bernanos).
À l’occasion de la fête nationale du mardi 21 juillet, le Ministère de l'Intérieur demande que toutes les églises de Belgique fassent sonner leurs cloches à 10h pendant 3 minutes et que, là où il est célébré, le Te Deum débute par 3 minutes de silence. Il s’agira d’une occasion de rendre hommage aux victimes du Covid-19 et de marquer notre estime au personnel soignant.
Du 15 au 22 août, les unités pastorales et secteurs du diocèse de Namur sont appelés à mettre particulièrement Marie à l’honneur, non seulement lors des célébrations de l’Assomption, mais également à travers des temps de prière, des partages de la Parole de Dieu, des jeux ou animations, des témoignages… L’idée est de rejoindre des publics divers et variés comme les enfants et leurs parents, les acteurs pastoraux, les personnes malades, les familles endeuillées…
Mgr Pierre Warin était à Arlon ce dimanche 5 juillet. Il a présidé à l’église Saint-Martin une célébration et porté dans sa prière, avec l’ensemble des diocésains, toutes les personnes décédées au cours de cette période de confinement, ainsi que leurs familles.
Ce 1er juillet s’ouvre une nouvelle phase dans le processus de déconfinement, accompagnée de quelques modifications dans les mesures sanitaires. L’arrêté ministériel en fixant les règles est paru hier 30 juin dans l’après-midi. A la demande de la Conférence épiscopale, en voici les points importants qui concernent la pratique du culte catholique.
L’improvisation et l’amateurisme n’ont pas la côte. Pourtant, dans l’Église, l’animation de jeunes est restée jusqu’ici un domaine où gérer l’impromptu et faire avec des bouts de ficelle étaient la norme. Bonne nouvelle, il est désormais aussi possible de s’y former. Découvrez Croisillon: la formation à l'animation et à l'accompagnement chrétiens de groupes de jeunes.
Un proche à qui l’on tient est en difficulté: on accourt presque immédiatement. Mais il existe aussi des besoins au-delà de notre environnement immédiat: qu’en est-il de ceux-là? ''Solidarités à deux vitesses'' est le thème du dernier numéro des éditions feuilles familiales.

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse